Circulation veineuse

Beaucoup plus fréquents, mais moins grave que les maladies artérielles, les troubles veineux tiennent une grande place dans la pathologie des vaisseaux sanguins.

Près de la moitié des françaises de plus de 40 ans souffrent aujourd’hui d’insuffisance veineuse.

Les symptômes de trompent pas : pieds enflés,  jambes lourdes et fatiguées, veines dilatées, doigts gonflés et rougis, picotements.

Certains facteurs aggravant, comme la chaleur, le froid, la station debout prolongée, la sédentarité, les bains trop chauds, les vêtements trop serrés, vont  jouer un rôle fondamental pour ceux qui souffrent de ces troubles.

Bien que les femmes soient plus exposées par certains évènements tels que la grossesse ou la prise d’hormones, les hommes ne sont pas épargnés par ces pathologies. Il ne faut pas négliger l’hérédité qui a sa part de responsabilité.

L’excès de poids peut aussi favoriser ou aggraver ces troubles veineux.

La circulation sanguine des petits vaisseaux a aussi une place importante dans les troubles circulatoires. La micro-circulation est indépendante de celle des vaisseaux de gros et moyen calibre. Elle permet les échanges dans les différents organes et tissus pour leur bon fonctionnement et le maintien de leur métabolisme cellulaire. Certains organes à fonctions spécifiques comme le cerveau, le cœur, le foie, les reins ou les poumons dépendent d’une bonne irrigation des artérioles, veinules et capillaires.

 La solution : les séances de réflexologie vont permettre le drainage lymphatique, améliorer le flux sanguin et détendre le diaphragme. Penser toujours à vérifier les facteurs aggravant pour les éliminer et faire quelques exercices comme de la marche à pieds, de la natation ou de la gymnastique douce.

Quelques conseils supplémentaires pour en finir avec les troubles circulatoires : une hygiène de vie quotidienne, une alimentation saine et dormir les jambes surélevées.

Votre pharmacien pourra également vous conseiller un traitement de phytothérapie, à base de vigne rouge, hamamélis, fragon ou cassis et de marronnier d’inde. Et en application locale, des gels de massage à base de plantes et des bas de contentions pour améliorer la circulation veineuse.

La visite chez votre phlébologue permettra de faire un bilan complet de votre état veineux.